PUBLICATIONS

Gérald Ruault est aujourd'hui l'auteur de quatre ouvrages dont un recueil de poésies compilant l'ensemble de ses poèmes et chansons. Ses trois romans ont un caractère commun : ils traitent tous deux de la quête de soi et entretiennent brillamment un mystère au fil des pages, qui n'est levé que dans les toutes dernières pages. Telle est la plus grande force de cet auteur surprenant : entretenir le suspens, et nous obliger à dévorer ses pages avec un appétit toujours plus grand...

(Cliquez sur les couvertures)

ORGASMIC

2015

(roman)



Le sexe est notre respiration. Notre pain sacré. Notre totem. Notre sentiment de toute puissance et parfois même, la dévastation de nos vie. Je m'appelle Lisa. J'ai quarante ans. Je suis mariée, mère de famille et je n'ai jamais connu l'orgasme.

 

 

Une ode au plaisir féminin et à ses caprices, dans laquelle Gérald Ruault nous rappelle que l’orgasme est avant tout un abandon.

CHAMBRE 21

2011
2018 (Nouvelle Edition)

(roman)



« Comment avons-nous pu en arriver là ? Tout s’est passé si vite. De la violence. Des bêtes sauvages qui se sont jetées l’une sur l’autre et se sont battues jusqu’au sang. Je considère mes poings bleuis, tuméfiés. Partout dans la chambre d’hôtel plane encore cette brutalité qui a émané de nous deux. »

Entrez dans la Chambre 21. Et laissez-vous entraîner dans l'incroyable mystère d'un récit aux confins du surnaturel... ​

"Une nouvelle édition de ce livre est en cours, remaniée, plus efficace et qui vous sera présentée courant juin 2018."

ELECTRON LIBRE


2012

(poésie)

 

"​​Voguons dans un art génital

Presque génial à tes parfums

De rhum brun obstétrical

Et de tes baisers opportuns"

 

 

La poésie à l'état brut, sans concession ni censure. Des textes crus, nus et vivants, électrons libres sur le papier... Retrouvez également tous les textes de Gérald Ruault présentés sur scène lors des concerts "A l'Emporte-Phrases".

UNE TERRE DE TROP



2006

(roman)​

 "Je suis morte un 11 octobre, brûlée vive dans mon véhicule, sur une petite route départementale. Je m’appelais Marion Deshayes. Mais qui sont ces gens ? Pourquoi suis-je enfermée dans ce qu’ils appellent la capsule ? Et à la question fondamentale « suis-je vraiment morte ? » s’est substitué ce doute effroyable : « ai-je vraiment existé ?» "

 

Un accident. Une disparition. Un étrange ange-gardien. Et si l'histoire de Marion Deshayes était moins surnaturelle qu'elle n'y paraissait ?



"Une nouvelle édition de ce livre vous sera présentée courant 2018."